Archives de catégorie : Non classé

SEPT COSTARICAINS DANS l’AIN

José Miguel Alfaro Castro a chuté de 25 m au cours de l’équipement du P45 a la sima Serpiente Dormida le 4 Mars 2017 . Sa disparition accidentelle de marquera durablement le groupe Anthros et l’ensemble des spéléos Costaricain.   Le « ESPELEO Informe Costarica » N°21 de juillet 2017 lui est entièrement dédié. Il dresse sa biographie, son implication dans les instances spéléo Costaricaine mais aussi les circonstances de l’accident. Page 23 on y retrouve une photo de José en 2008 en compagnie du groupe français AKL .

Du 13 au 26 Juillet, Raul Guevara ,José Badilla et Sophia Blanco étaient de passage en France avec leurs famille. Eux aussi et plus que tout autres, en étant aux premières loges lors de l’accident, ont été durement éprouvés par la disparition de leur ami. Et cet intermède Français devait leur permettre de reprendre confiance dans le matériel et dans l’activité !

Le programme était chargé mais avec l’aide des spéléos de l’Ain, le pari a été tenu. D’abord avec Bruno Hugon à Hauteville ou la Grotte de l’Arche n’avait jamais vu passer autant de spéléo Costaricains en son sein.

Puis c’est Via Ferrata et Aiguille du Tour sur Chamonix avec Philippe Buire et Véronique Champagne de la SDNO et pour finir avec Bernard et Christine Abdilla dans la traversée de la Falconnette.

Entre 2, il y aura eu 1 ou 2 canyons « Frais » pour des gens  de l’équateur, et une belle balade ardéchoise avec une visite de la reconstitution Chauvet.

RDV en 2018 chez eux ou pour le prochain congrès UIS.

Bernard Abdilla

 

Dossier Expédition Nationale FFS 2019

Chaque année, le statut d’expédition nationale peut-être attribué à une expédition par le CA de la FFS, suivant avis de la CREI.  Pour l’expédition nationale 2019, il faut envoyer les dossiers à la FFS strictement avant le 29 décembre 2017 17h.

Vous trouverez les infos sur : http://crei.ffspeleo.fr/Infos/ExpeNationale.html

Il faut que l’expé soient au préalable agréée FFS,  Vous trouverez tout sur : http://crei.ffspeleo.fr/Expeditions/Index.htm

Je reste à votre disposition pour toute information.

Bien cordialement

Florence Guillot, tél : 06 08 76 96 30

Taurus Express 2016

Le film de l’expédition Taurus Express 2016 enfin en ligne !

Cette expédition composée de 12 spéléos français et de 4 spéléos turcs a permis de découvrir plus de 110 cavités, soit pratiquement 4000 m de puits de nouvelles galeries. Le rapport d’expédition est en phase de finalisation – il sera disponible sous peu.

Le film sera projeté lors du congrès FFS2017 à Nantua.

https://taurusspeleo.wordpress.com/2017/05/03/taurus-express-2016-the-movie-of-the-expedition

Expédition Nord Pérou 2016

L’équipe à la cabane du Belge, Massif de Chirimoto, Rodriguez de Mendoza, Amazonas, Pérou (16/8/2016).

L’expédition franco-péruvienne Nord Pérou 2016 s’est déroulée du 12 août au 16 septembre 2016 dans les régions de Amazonas et de San Martin dans le nord du Pérou. Environ 12 kilomètres de galeries ont été topographiés dans trois massifs distincts :

Tragadero de Palmira, Chirimoto, Rodriguez de Mendoza, Amazonas, Pérou (17/8/2016).

– le massif de Chirimoto (Rodriguez de Mendoza, Amazonas) a livré quelques petits systèmes pertes-résurgences dont les cours d’eau coulent sur un socle de grès imperméable. Le système de Palmira (dév. : 1550 m, dén. : 110 m), le Tragadero de Cacapishco (dév. : 1897 m, dén. : 90 m) et le Chalan de Emiterio (dév. : 1366 m, dén. : 109 m) sont les principales cavités explorées.

Entrée de la Cueva del Frio, La Jalca, Chachapoyas, Amazonas, Pérou (26/8/2016).

– le massif de La Jalca (Chachapoyas, Amazonas) présentent diverses dépressions et pertes situées vers 3000 m d’altitude probablement drainées par une émergence unique (la source de Timbuj) située environ 1000 m plus bas dans la vallée de l’Utcubamba. La Cueva del Frio (dével. : 587 m, déniv. : 95 m) pourrait constituer une entrée possible au système souterrain, comme l’indique le courant d’air aspirant observé dans la cavité.

 

Toboggans du Tragadero de Bellavista, Nueva Cajamarca, Rioja, San Martin, Pérou (13/9/2016).

– le massif de l’Alto Mayo (Rioja, San Martin) est l’entité karstique la plus vaste du Pérou qui s’étend sur environ 40 km de longueur. On y trouve de puissantes résurgences, d’un débit de l’ordre de 15 à 20 m3/s, mais aussi une forêt dense sans voie d’accès. La plupart des parties hautes du massif reste hors d’atteinte. Toutefois, un gouffre a livré des prolongements, il s’agit du Tragadero de Bellavista (dév. : 1094 m, dén. : 306 m) dont l’exploration s’est arrêtée sur rien au sommet d’un puits. Par ailleurs, une cavité majeure a été topographiée, la cueva de la Piedra Brillante (dév. : 2329 m, dén. : 57 m), une rivière souterraine récemment explorée par les habitants de Perla de Daguas. Enfin, la Cueva de la Mano Negra de Chaurayacu a été reconnue sur plus d’un kilomètre (dév. : 1162 m, dén. : 81 m).

 

On aura avantage à consulter le site internet Cuevas y Tragaderos del Perú, qui rend compte de toutes les explorations spéléologiques au Pérou. http://cuevasdelperu.org/

En marge des explorations spéléologiques, il est à signaler la participation d’une dizaine de membres de l’expédition Nord Pérou 2016 au premier symposium international du karst à Tarapoto (San Martin) les 5 et 6 septembre 2016.

http://simposiodelcarstperu.blogspot.fr/

Une partie de l’équipe dans la Cueva de la Piedra Brillante, Nueva Cajamarca, Rioja, San Martin, Pérou (8/9/2016).

Enfin, il faut signaler la présence de deux spéléologues français (FFS) sur le site de la grotte de Palestina (Nueva Cajamarca, San Martin) où une formation de spéléologie a été dispensée à des stagiaires péruviens du 27 au 30 août 2016. La participation remarquée de pompiers et de guardaparques en charge de la protection des parcs et réserves du Pérou a permis d’établir de nombreux contacts avec les gestionnaires des principales zones karstiques du pays.

 

Plusieurs nationalités étaient représentées : péruvienne, française, brésilienne et italienne. Cette diversité des participants ne fait que confirmer le caractère international de l’expédition Nord Pérou 2016 organisée conjointement par le Espeleo Club Andino (ECA) de Lima et le Groupe Spéléologique de Bagnols Marcoule (GSBM) depuis plus de 10 ans déjà.

Participants :

Damien Vignoles, Jean-Yves Bigot, Naomi Mazzilli, Liz Hidalgo, Jean Loup Guyot, Constance Picque, Xavier Robert, James Apaéstegui, Jean-Denis Klein, Nathalie Klein, Tini Alvarado, Angela Ampuero, Jean-Sébastien Moquet, Luca Rava, Clémentine Junquas, Maria Elina Bichuette, Jonas Eduardo Gallão, Lilia Senna Horta, Ezio Rubbioli.

Jean-Denis Klein (Groupe Spéléologique de Bagnols Marcoule) et James Apaéstegui (Espeleo Club Andino de Lima).

Expédition nationale FFS 2017

Bonjour

Comme chaque année, la FFS, lance l’appel à projet pour l’obtention du statut d’expédition nationale.
Vous obtiendrez toutes les informations sur ce statut sur notre page http://crei.ffspeleo.fr/Expeditions/Index.htm
et plus particulièrement sur
Je reste à votre disposition pour des compléments.
Les dossiers doivent être envoyés au secrétariat de la FFS pour une réception strictement avant le 30 décembre 17h, soit par courrier, soit par mail avec notification de réception à secretariat@ffspeleo.fr
Il faut aussi, en même temps, demander le parrainage fédéral pour l’expédition en question :
Les dossiers seront ensuite analysés au CT Crei de janvier puis, le statut sera attribué, ou pas, au CA d’administration de la FFS qui suivra.
bien cordialement
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La Crei cherche des correspondants !

La Crei recrute les bonnes volontés.

si vous connaissez un pays, une région à l’étranger et que vous y pratiquez la spéléo, la plongée spéléo ou le canyon, votre expérience peut servir. Contactez-nous !

La liste des correspondants : http://crei.ffspeleo.fr/Annuaire-CREI.pdf

Mais qu’est-ce qu’un correspondant ?

LES  CORRESPONDANT  PAYS   (CP)

Bernard Hof 2015

PETIT RAPPEL           (http://crei.ffspeleo.fr)

Le Conseil technique de la CREI est notamment formé d’un ensemble de correspondants-pays (CP) bénévoles, qui constituent, lorsqu’ils existent, des relais entre la FFS et les pays concernés. Ils sont membres de la FFS à jour de leur cotisation. Les CP sont nommés par la Direction Nationale de la CREI sur simple candidature, sans limitation de durée. Leur première obligation/rôle/devoir est de connaître (au mieux de leurs possibilités) le ou les pays concernés en général, et en particulier :

– des possibilités karstiques et de l’éventuelle biblio correspondante,

– de l’éventuelle organisation des spéléos locaux et leurs contacts, l’historique des explorations, etc…,

– les particularités propres à chaque pays ou zone (géographiques, politiques, administratives, coutumières, etc. …).

Il peut exister plusieurs correspondants pour un même pays (connaissance des différentes zones, des différentes organisations …), ou un ou plusieurs pour un ensemble de pays, voire de continent. Un correspondant adjoint (CPA) peut remplacer temporairement un CP ou le compléter dans ses fonctions.

 

Une connexion internet est une obligation à son fonctionnement. A ce titre, le correspondant doit demander au siège fédéral un code d’accès aux documents nécessaires à ses fonctions.

 

Il est convoqué à la réunion annuelle de la CREI. Le secrétariat de la CREI publie régulièrement une mise à jour des CP.

LES OBLIGATIONS, les devoirs et les tâches du CP bénévole

Etre disponible pour éventuellement renseigner une expédition partante (ou des fédérés un projet) sur le(s) pays concerné(s). Inversement renseigner des spéléos locaux pour une venue en France.

Donner un éventuel avis sur une expédition partante demandant un parrainage FFS. L’absence d’avis (15 jours) fait office d’avis favorable. A ce titre, le CP est systématiquement prévenu (internet) d’une demande de parrainage.

Donner rapidement son avis motivé sur un compte-rendu d’expédition. Le CP est prévenu qu’un CR est disponible sur un porte-document numérique (sauf s’il fait partie de l’expé en question). L’absence d’avis (1 mois) fait office d’avis favorable. L’avis doit être donné suivant les critères d’évaluation des rapports http://crei.ffspeleo.fr/Infos/RapportExpe.html (point 5).

Dans ces deux cas, l’absence d’avis ne peut être qu’exceptionnel, le rôle du CP est de répondre au plus vite et au mieux à ces demandes.

Les CP sont en quelque sorte des experts de la CREI.

Il leur est demandé un petit compte-rendu annuel (destiné entre autre au CRAC). Il peut même être court, par exemple, lorsque rien ne s’est passé à leur connaissance l’année écoulée, il faut tout de même répondre que rien ne s’est passé.

Les CP doivent fournir d’éventuelles informations destinées à l’info-CREI (feuille d’information numérique périodique) et au blog de la CREI.

 

Les CP sont des animateurs des relations entre la FFS et les structures spéléos, si elles existent, de la zone qu’ils ont en charge. Ils peuvent à ce titre :

– Favoriser d’éventuels rapprochements de structures (échanges de revues, mise en place d’accord, organisation d’échange, etc.),

– initier des actions d’échanges ou de formations.

Les CP doivent rendre compte à la DN d’éventuelles difficultés.

Les CP sont invités à la réunion annuelle Crei et doivent y venir dans la mesure du possible.

Les CP doivent avertir le secrétariat fédéral et la DN si leurs coordonnées mail changent ou pour une éventuelle vacance du poste, même temporaire (injoignable durant…).

 

 

 

Relations internationales : « Berger 2014, continuons le grand nettoyage d’été »

s’est déroulé cet été du 20 au 30 juillet au camping « le Vercors » à Autrans.

L’objectif était la poursuite du rééquipement du gouffre (mains-courantes hors d’usage en dessous de -650 m), et de l’évacuation des déchets d’exploration. Mais aussi bien sûr une rencontre conviviale entre spéléos de divers horizons.

photo 1

« Berger2014 », cliché Robbie Shone

Pour ce qui est de l’aspect international du rassemblement, c’est une nouvelle réussite : 138 spéléos inscrits, dont la moitié d’étrangers en provenance de dix pays européens : Portugal, Espagne, Hongrie, Pologne, Luxembourg, Belgique, Bulgarie, Slovénie, Grande-Bretagne, Pays-Bas. Pas de clubs hors Union Européenne cette année.

Le bilan du rééquipement est par contre un échec. Les conditions météos épouvantables n’ont permis qu’à une poignée de spéléos de descendre au-delà de -600 m. Aucune corde en place n’a été changée. Tout reste à faire…

Heureusement, le gouffre est resté accessible six jours jusqu’à -600. 120 personnes environ ont pu y accéder, et la plupart ont contribué à l’évacuation des déchets, achevant ainsi l’opération initiée en 2013. On peut dire aujourd’hui que de l’entrée au bivouac de la salle des Treize, le Berger est débarrassé de la quasi-totalité des déchets d’exploration.

C’est bien là la réussite de ce rassemblement « Berger2014 » : la frustration de n’avoir pas atteint le fameux moins mille se voit compensée par le succès de cet effort solidaire et « éco-responsable ». Mention spéciale pour les six Bulgares qui, après 2000 km de voyage ont attendu cinq jours dans leur camion pour descendre à -300 puis à -600 et ressortir d’invraisemblables kits de détritus !

« Berger 2015 » sera organisé à la mémoire de Georges Garby du 1er au 10 août, avec un vrai espoir : que la pluie tombe avant… ou après… ou ailleurs !

Rémy LIMAGNE
08/12/2014

photo 2

Cascade du petit-Général à -340 m (normalement à sec), Cliché Jean Halliez

Une nouvelle association internationale en canyon !

Le RIC (rassemblement international de canyon) 2014 s’est déroulé aux Baléares du 9 au 15 mars dernier. Pour cette 13e édition pas moins de 174 participants (le nombre de participants était limité) de 13 pays différents se sont retrouvés à Soller au nord de l’île Majorque (Espagne) pour une semaine de canyon et d’échanges. Cette année, tous les continents étaient représentés !
Ce RIC fut surtout l’occasion  de concrétiser le travail commencé l’année passée lors du précédent RIC à Madère.

Une réunion internationale qui s’est déroulée le 11 mars a vu naître l’IAAC (l’Association Amateur Internationale de Canyon). L’Assemblée Générale constituante a validé les statuts et a élu le premier bureau de l’association. Il est composé de 7 membres issus de 7 fédérations ou associations nationales représentant 7 pays (France, USA, Grèce, Portugal, Japon, Espagne et Brésil). Une douzaine de structures adhèrent déjà. La France et la FFS assurent par ma personne la première présidence de cette nouvelle association dont le siège sociale sera situé rue Delandine à Lyon.
L’objet de cette association est de regrouper les structures nationales afin de développer le RIC, mais aussi favoriser les échanges entre les pratiquants et sur des sujets communs.
Les statuts seront déposés dans les jours qui viennent.

Marc BOUREAU
Président de l’IAAC

IMGP8356_redimensionner

1er bureau de l’IAAC, de gauche à droite: Luis DUARTE (secrétaire général – Portugal); Simone DEVUS (secrétaire – Brésil); Lydia KATSAROU (trésorière – Grèce); Marc BOUREAU (président – France); Sonny WILLIAM (vice président – USA); Joan Lluis HARO (secrétaire – Espagne) et Amaru MILLS (secrétaire – Japon)