Le SSF au Brésil.

MISSION D’EVALUATION DES FORMATEURS BRESILIENS LORS D’UN STAGE DE FORMATION AUX TECHNIQUES DE SECOURS  SOUTERRAIN. du  octobre 2017

La formation s’est déroulée près la petite ville d’Itacarambi, au nord de l’Etat du Minas-Gerais et au coeur du « parque national du Péruaçu ».

Après les stages techniques organisés en 2009, 2010, 2012, 2013, 2015, 2016. Les cadres et sauveteurs brésiliens ont souhaité organiser une nouvelle formation pour octobre 2017. Comme pour l’édition de 2015, les cadres français n’assureront que l’encadrement pédagogique des instructeurs brésiliens. Les Brésiliens souhaitent étoffer le nombre de leurs instructeurs. Après les dernières formations, ils se sont facilement rendu compte que celui-ci était insuffisant. Le stage est toujours basé sur l’enseignement donné par le S.S.F. à ses sauveteurs. A quelques exceptions près, tous les cours sont dispensés et argumentés en portugais notamment grâce à la récente traduction du manuel du sauveteur du SSF. Toutefois, comme de coutume, une adaptation à la réalité du terrain est de mise.

Le stage est destiné aux spéléologues, aux guides spéléo locaux, aux personnels du parc national ainsi qu’aux sapeurs-pompiers militaires, qui ont tous un rapport avec le monde souterrain. Tous les thèmes du secours souterrain seront abordés : L’assistance aux victimes, les communications sous terre, le secours en plongée, la sécurisation des lieux, la désobstruction, la gestion des secours et évidement le thème principal : l’évacuation technique d’une victime dans toutes les conditions.

Le niveau technique secours des instructeurs est du niveau chef d’équipe SSF.  La pédagogie d’enseignement est dans l’ensemble bonne. L’équipe progresse et trouve les points à améliorer ou à travailler. Sous terre, ou en falaise, les instructeurs ont généralement trouvé leur place sur les ateliers. A tour de rôle, ils ont pris la responsabilité de la journée. Cette rotation nous a permis de mieux conseiller les cadres dans les différentes fonctions de gestionnaire.

Depuis maintenant quelques années ces cadres commencent à acquérir de l’expérience. Ils ont actuellement toutes les données et la volonté pour continuer la structuration du Spéléo secours brésilien. En conclusion, nous confirmons que les actuels instructeurs brésiliens possèdent le niveau suffisant pour encadrer les formations de base en secours spéléo. Toutefois, par manque d’effectif et par déficience structurelle, ils ne souhaitent pas encore être autonome pour nommer leurs pairs.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *