Karanzave 2019 au pays de l’arche perdue, Arménie et Artsakh.

Pour faire suite à une première reconnaissance effectuée en mai-juin 2018 par Annie et Serge Caillault, une deuxième est élaborée fin 2018 avec 6 personnes potentielles, toutefois ce seront 3 personnes (+ 2 personnes non fédérées la première semaine) présentes sur les deux semaines effectives, alliant tourisme et reconnaissance, sur les secteurs de Yerevan (nord-ouest et est), Goris (dont une journée en Artsakh ou Haut-Karabakhc) et d’Areni.

https://en.wikipedia.org/wiki/Republic_of_Artsakh

Dans le secteur de Goris, zone volcanique « lessivée » par une période de glaciation, la visite se portera sur des sites troglodytiques, plus ou moins fréquentés, certains d’ailleurs se situent dans des secteurs très sauvages et inaccessibles sans véhicule 4×4, ce sera à cette occasion que nous obtiendrons un visa pour pénétrer en Artsakh et ressortirons du dit territoire par des chemins de traverse sans démarche administrative !

Dans le secteur d’Areni-Noravank, zone nettement plus calcaire, un porche repéré en 2018 est atteint par une escalade en libre d’une quinzaine de mètres donnant dans une baume sans issue, retour en désescalade, la roche étant trop pourrie pour y planter le moindre spit !

Nous envisagions la visite de la grotte Magel ou Magil (gorges de Noravank, développement environ 1700 mètres) avec courant d’air, vue partiellement en 2018 par Serge, mais les entrées sont bien verrouillées par des grilles cadenassées, un contact à la grotte d’Areni-1 nous autorise la visite accompagnée moyennant 10 000 drams (environ 20 euros par personne), nous déclinons cette offre, ne souhaitant pas cautionner ce type de pratique. La topographie de cette cavité pourrait être un objectif d’une prochaine expédition.

Même objectif pour la grotte Mozrov (développement environ 700 mètres) (photographiée en 2018 par Serge), dans le même massif.

Nous avons profité du colloque international « ArmConference 2019 september 11-13 » à Yerevan pour prendre quelques contacts et avoir le programme de cet évènement.

http://armconference2019.com/

Le programme est là :

ArmConference 2019 International Conference  »Caves as Natural and Cultural Monuments » dedicated to the 35th anniversary of the Speleological Center of Armenia.

http://armconference2019.com/…Program_and_Abstracts_book-0011-1.pdf

Comme en 2018, ce séjour reste une reconnaissance, il est nécessaire de définir les zones karstiques et fiabiliser les contacts arméniens.

Remerciements à Lilya et Annie Caillault pour la gestion de la logistique en Arménie.

 

 

Stages gestion de sauvetage & A.S.V. Brésil

Stages gestion de sauvetage & A.S.V. Iporanga, São Paulo, Brésil du 21 au 29 septembre 2019.

Dans la continuité du partenariat entre le Spéléo Secours Français, les spéléologues brésiliens et la Seção de espeleorresgate ont à nouveau sollicité le SSF pour l’encadrement d’une troisième session de formation composée d’un stage gestion de sauvetage et d’un stage A.S.V.
Ces stages sont organisés sous l’égide de la SBE (Sociedade Brasileira de Espeleologia).
Il y a un besoin évident de continuer leur formation des spéléologues et instructeurs dans ces domaines.

Les stages se sont déroulés au Nucléo Ouro Grosso dans le parc naturel du PETAR. Il est situé sur la commune d’Iporanga dans l’État de São Paulo au sud du Brésil.

Trois cadres spécialisés du SSF ont assuré la formation des deux stages. Le stage gestion a été suivi par 10 personnes et le stage ASV par 11 personnes. A noter, la présence d’un médecin référent et de deux médecins dans les formations.
A la fin des deux stages, un exercice avec plus de cinquante personnes s’est déroulé dans les grottes de Couto et Morro Preto I. Chaque stagiaire a pu mettre en œuvre les techniques enseignées. Plusieurs spéléologues locaux ont également participé à l’exercice. Tous ont été formés au secours lors des précédents stages du SSF.

Ces stages ont été appréciés par tous les stagiaires. Le SSF a validé deux nouveaux instructeurs brésiliens dans le domaine de la gestion secours et de l’ASV. L’encadrement brésilien souhaite fortement continuer ces formations spécialisées. Après l’autonomie technique en secours souterrain, les spécialités du secours spéléo apparaissent comme incontournables pour les sauveteurs brésiliens.

Rassemblement SPELEO DÄGEN à Ferrières (Belgique)

Ce rassemblement a regroupé plus de 300 personnes et est l’équivalent du rassemblement caussenard que nous connaissons en France, sauf que trois fédérations l’organisent : la VVS, Spéléo Nederland et l’UBS.
Cinq fédérations étaient présentes ou représentées à différent titre.
– Union Belge de Spéléologie (belge francophone)
– Spéléo Nederland (Hollande)
– Verbond van Vlaamse Spéléo (belge flamand)
– Représentante Anglaise
– Fédération Française de Spéléologie
Côté français nous étions deux : Rémi Limagne et José Prévôt.

But

• Présenter et communiquer sur le congrès UIS 2021 à Lyon
• Assister à la nomination des membres d’honneur de l’UBS
• Participer aux différentes conférences du dimanche matin

Chronologie

Vendredi 20 septembre
Arrivé en premier et avant les organisateurs, lorsque ces derniers sont arrivés je leur ai proposé mon aide pour l’installation des différents stands, mise en pace des posters et topographies des cavités visitées le samedi.
Puis j’ai invité les présidents et anciens présidents de fédérations et organisateurs à un moment de convivialité.
Samedi 21 septembre
Affichage et communication pour le congrès UIS 2021 de Lyon et remise d’affiches et de flyers aux différentes fédérations.
Tenu d’un petit stand et distribution de vieux Spelunca et Karstologia, ce qui fut fort apprécié, le représentant de l’UBS en a profité pour prendre des revues pour le fond documentaire de leur fédération.
Dimanche 21 septembre
J’ai pu assister à la présentation de trois conférences de qualité et une démonstration :
• Le gouffre Berger 2012 – 2019 cent jours de rencontres et de nettoyagepar Rémy L imagne
• Cartographie des mines inondées avec photogrammétrie 3D par Johan Wouters
• Expédition Mexique Par Richard Grebeude

• Présentation et démonstration du nouveau descendeur Petzl STOP (version 2019) par Joël Fontenelle

Mais il avait aussi d’autres belles conférences sur des thèmes variés :
Spéléo secours dans la Belgique – Canyon, spéléo à ciel ouvert ? – Photographie : comment commencer – Vidéographie souterraine – Meghalaya « Caving in the Abode of the Clouds » project – Projet d’inventaire dans les cavités de lave de Lanzarote – Expéditions de spéléologie aux Philippines – Canyoning in the land of Shiva – Projet
d’exploration de la Coudoulière : la plus belle grotte du monde – The Fourbanne Project : reliant deux grottes.

Remise du titre de membre d’honneur de l’Union Belge de Spéléologie, suivi d’un vin d’honneur à :
• Lucienne Golenvaux (UBS)
• Albert Briffot (UBS)
• Jean Damuzeaux (UBS)
• Rémy Limagne (FFS)
• Et au titre de club pour le don de leur bibliothèque : Le Spéléo Club de Paris

Dans le futur

Je représenterai la FFS dans la cadre des Actions Internationales (crei) et ferai la présentation (créneau déjà réservé) d’un diaporama (projeté à Interlaken) ou d’un petit film (si dispo à ce moment-là) pour la promotion UIS 2021, ainsi que la distribution de flyers et la mise à disposition d’affiches aux différents Maîtres de conférences et Directeurs d’université lors des journées scientifiques de Han sur
Lesse du vendredi 15 au dimanche 17 novembre 2019.

Par José Prévôt