Rassemblement dans Outaouais.

Nous nous réjouissons de voir approcher le Rassemblement annuel de la SQS qui se tiendra dans l’Outaouais du vendredi 30 août au lundi 2 septembre 2019.
Nous serons basés dans le magnifique environnement du camp scout IMPEESA du Lac-des-Loups, à la limite nord du parc de la Gatineau à 35 minutes de route de Gatineau : http://scoutsdeloutaouais.ca/impeesa/
Cet emplacement rustique est à proximité d’un large éventail de grottes et cavernes, en plus d’offrir d’autres activités de plein air.

Au programme :
Vendredi 30 août 2019, à partir de 14 h : Accueil et installation

Samedi 31 août 2019 : visites libres en journée, activités complémentaires : piste cyclable Low-Messine

Dimanche 1er septembre 2019 : compétition amicale de type biathlon-spéléo, visites libres en journée.

Lundi 2 septembre 2019 en avant-midi : visites libres, activités complémentaires. Démontage et départ en après-midi.

Autres détails à suivre sur le site de la SQS tels que des activités complémentaires, menu, restaurants, épicerie à proximité, etc.

www.speleo.qc.ca

Expé Taurus 2019

Départ prochain de l’expé Taurus 2019 qui se déroulera du 3 au 18 aout dans les montagnes du Taurus occidental à l’Est d’Antalya.

Cette expédition est parrainée par la CREI et conduite sur place par Clément Loiseaux (Continent 8) et Ali Yamaç (OBRUK).

11 participants français prennent part à l’expédition, principalement des jeunes (de 19 à 38 ans, moyenne d’âge 25 ans). 7 participants turcs complètent l’effectif (groupe d’exploration OBRUK).

Les objectifs sont de continuer les explos à la suite de l’expé Taurus 2016 (deux cavités arrêt sur rien, resp. à -80 et à -220m) et de retourner aussi sur les zones de l’expé Yoruk 91. Les autorisations d’exploration sur le massif ont été obtenues via le ministère et nous avons l’appui direct du gouverneur local de la province de Gundogmus depuis 15 jours.

L’expé s’inscrit dans le cadre de l’Association Continent 8, partenaire FFS. Elle est aussi soutenue par les CDS01, 25, 46, 65, le CSR O, les clubs Ragaï, SNPA et EPIA.

Ils embarquent 130 kg de matériel collectif, dont 1200 m de cordes, 80 amarrages, des tonnes de goujons, dyneema et coinceurs.

Les infos sont disponibles sur le site  https://taurusexpress2019.home.blog/

Des mises à jour sont prévus pendant l’expédition pour suivre nos explos.

Bulletin d”Information EuroSpeleo de juin 2019

C’est avec grand plaisir que la Fédération Spéléologique Européenne (FSE) publie le Bulletin d’Information EuroSpeleo, juin 2019. Ce bulletin sera exclusivement disponible sous forme électronique, et il sera distribué à travers les listes de diffusion FSE, le site Web et la page Facebook. Il sera édité par le Bureau de la FSE et informera les pays membres et spéléologues individuels sur des choses importantes à l’échelle nationale et internationale ainsi que de nouveaux développements et des initiatives de la FSE et ses pays membres. Ce bulletin sera publié sur une base occasionnelle.

Vous pouvez télecharger la version Française du Bulletin d”Information de juin 2019 ici :

http://www.eurospeleo.eu/ images/stories/docs/europeleo- news/EuroSpeleo%20Newsletter% 20June%202019%20FR.pdf

Cordialement,

Le Bureau de la FSE, juin 2019

Marque EuroSpeleo Protection 2019

La Fédération Spéléologique Européenne (FSE) et sa Commission Européenne de Protection des Cavités (ECPC) a le plaisir de vous annoncer le lancement de l’Appel pour la Marque EuroSpeleo Protection 2019.  (date limite pour les candidatures le 30 juin 2019). Vous pouvez trouver le formulaire d’application sur le site web de FSE:

http://www.eurospeleo.eu/en/commissions-en/cave-protection/ecpc-activities/eurospeleo-protection-label.html

Application (Word):

http://www.eurospeleo.eu/images/stories/docs/ECPC/ESPL_Application-2019.docx

Application (Pdf):

http://www.eurospeleo.eu/images/stories/docs/ECPC/ESPL_Application-2019.pdf

Nous les spéléos, ayant une passion commune pour le monde souterrain, on doit être ceux intéresses à la préservation et à la protection des grottes et du karst que nous découvrons pendant les explorations. Pour cette raison, beaucoup de spéléologues et de structures spéléos inventent des solutions spécifiques, qui peuvent être partagées avec l’ensemble de la communauté spéléologique européenne afin d’adapter ces solutions de protection des cavités dans d’autres pays européens.

La FSE / ECPC souhaite récompenser des projets qualitatifs qui peuvent aider à trouver de meilleures solutions pour la protection des cavités au sein de la communauté spéléologique. Ce prix, constitue également un soutien financier pour continuer cet important travail que vous menez dans votre région, car nous avons tous besoin de préserver et protéger le patrimoine spéléologique pour les prochaines générations.    Veuillez consulter le document annexé pour toute autre information et pour le règlement technique.

NOTE. Suite a une erreur de frappe dans la version 1 du formulaire (la date était 2018 en non pas 2019) La date limite pour les candidatures le 30 juin 2019 .

Rapport d’expé

Bonjour,

La Crei a pu mettre en ligne tous les rapports d’expé jusqu’en 2009 que nous avions reçu (en qualité dégradée) et cette banque de donnée est très appréciée.

 https://crei.ffspeleo.fr/Expeditions/listeExpes.php

Cependant, il nous paraît difficile d’y mettre les rapports plus récents sans l’autorisation des auteurs. Or, nombre d’entre vous le demande régulièrement. Pour être efficaces, nous aimerions rassembler ces demandes. Donc si vous voulez mettre votre rapport récent (postérieur à 2009) en ligne sur le site web Crei, merci d’écrire à Eric David ericdavid2@gmail.com en lui indiquant le nom de votre expé et son numéro d’agrément (c’est un n° du type 009-2017 que vous avez sur l’agrément FFS). Il n’est pas nécessaire de lui renvoyer votre rapport lorsque vous l’avez transmis à la FFS. Vous pouvez le faire en même temps que vous envoyez le pdf de votre rapport à la FFS (envoi au secrétariat) ou après.

Nous aimerions attirer votre attention sur le fait que vous pouvez aussi maintenant faire monter vos rapports sur  Grottocenter. Il faut pour cela créer les entrées découvertes (menu des entrées/nouveau). Puis une fois que vous les avez crées, vous allez sur l’une d’elles et à « topographie ou autre document » vous ajoutez (+) le rapport. Lors de l’ajout, après la fenêtre brouillon, l’autre fenêtre permet d’ajouter toutes les entrées ou réseaux renseignés dans le rapport. Ainsi, même si vous le faites monter sur une fiche cavité, vous pouvez l’associer à toutes les autres cavités découvertes si vous les avez créées avant.

Nous restons à votre disposition pour toute information.

Bonnes expés !

Eric David – ericdavid2@gmail.com

Florence Guillot – flo.guillot@gmail.com

Frédéric Urien – fredericurien@gmail.com

Les cavernes péruviennes

« Les cavernes péruviennes : un patrimoine souterrain méconnu »

Lundi 27 Mai 2019 à 19H00

Rencontre avec Jean-Loup Guyot

Dans le cadre de la Semaine de l’Amérique Latine

 Les cavernes existantes dans les plateaux calcaires du Perou jouent des rôles importants dans les ressources en eau et dans la compréhension de l’évolution de la chaîne Andine. Elles constituent aussi un espace de préservation d’une biodiversité largement méconnue, tout en refermant de nombreux vestiges archéologiques et paléontologiques qui présentent aussi un potentiel touristique. Notre invité, spécialiste de ce domaine nous éclairera sur cet aspect si important, mais peu connu, de notre patrimoine péruvien.

Jean-Loup Guyot, hydrologue, est Directeur de Recherche à l’IRD et il a été représentant de cette institution au Brésil, puis au Pérou.

 Les Maisons du Voyage, 3 rue Cassette, 75006 Paris

Pour plus d’info :

http://cecupe.pagesperso-orange.fr/agenda.htm

 

https://www.semaineameriquelatinecaraibes.fr/

Expédition Khammouane 2019 (Laos)

   Du 22 février au 16 mars, dix membres de l’association Explo-Laos (Alexis Augustin, Terry Bolger, Didier Gignoux, Basile Gignoux, Aude Hourtal, Bernard Lips, Josiane Lips, Benoit Martinez, Jean-Michel Ostermann, Daniel Pioch) ont poursuivi les explorations dans l’aire naturelle protégée de Hin Nam No, à la demande de ses gestionnaires, et avec l’appui logistique de GIZ (Ministère Allemand de la coopération).

Les explorations se sont déroulées dans les zones de Ban Tang, puis Ban Nong Ping. Une troisième semaine a été consacrée à rétablir des contacts sur la vallée de la Nam Hin Boun précédemment explorée, et à poursuivre les investigations dans la province de Salavanne (Tham Din).

Dans la région de Ban Tang au nord de l’aire naturelle, poursuivant les explorations de K16 et K18, 12 cavités ont été visitées, dont Tham Kway (belle cavité passée de 1.000 à 2.443 m), Tham Saphong (passée de 445 m à 558 m) ; une zone karstique près de la frontière vietnamienne a été reconnue (plusieurs exsurgences impénétrables, courant d’air). Plusieurs autres cavités d’intérêt limité ont été explorée sur indication des villageois. L’accès au grand poljé au nord de la zone a été reconnu pour de futures prospections.

Dans la région de Ban Nong Ping, 8 cavités situées en aval de l’exsurgence ont été explorées dont Tham Hoï (650 m), Tham Yeung (791 m) et Tham Khiewkout (140 m) ; un raid de deux jours dans le poljé en amont de l’exsurgence de la Xé Bang Faï a permis un nouvel accès à l’immense rivière souterraine (Tham Kuan Kiew : dvt 603 m, dén – 149m) via une grande salle concrétionnée dont l’entrée est située à mi- pente (altitude 345 m), avec très fort courant d’air; par contre le puits soufflant Hou Inkeo, repéré à la fin de K18, n’a pas débouché sur des galeries pénétrables (dvt 150 m, dén – 50 m).

L’expédition K19 a permis de lever la plupart des points d’interrogation laissés au cours de K18 (hors siphons), et de topographier 4800 m de galeries nouvelles.

Durant toutes les explorations, un important matériel biologique a été recueilli, et permettra certainement encore la découverte de nouvelles espèces comme en 2016.

Dans la province de Salavanne, en troisième semaine (écourtée pour cause de problème avec le véhicule 4×4 loué), l’équipe réduite à 5 participants a été très bien accueillie par les autorités locales au plus haut niveau (Gouverneur). La recherche de nouvelles entrées du réseau Tham Din (découvert au cours des deux précédentes expéditions, maintenant ouverte au public) n’a pas donné de résultat, mais une perte a été repérée en fin d’expédition. Des escalades (~ 80 m) ont confirmé la présence d’un réseau fossile
(exploration à venir… ).

Des contacts fructueux ont été pris afin de permettre la poursuite des explorations dans le Khammouane, ainsi que pour le stockage du matériel laissé sur place.