Archives par mot-clé : exploration

Expédition Nord Pérou 2016

L’équipe à la cabane du Belge, Massif de Chirimoto, Rodriguez de Mendoza, Amazonas, Pérou (16/8/2016).

L’expédition franco-péruvienne Nord Pérou 2016 s’est déroulée du 12 août au 16 septembre 2016 dans les régions de Amazonas et de San Martin dans le nord du Pérou. Environ 12 kilomètres de galeries ont été topographiés dans trois massifs distincts :

Tragadero de Palmira, Chirimoto, Rodriguez de Mendoza, Amazonas, Pérou (17/8/2016).

– le massif de Chirimoto (Rodriguez de Mendoza, Amazonas) a livré quelques petits systèmes pertes-résurgences dont les cours d’eau coulent sur un socle de grès imperméable. Le système de Palmira (dév. : 1550 m, dén. : 110 m), le Tragadero de Cacapishco (dév. : 1897 m, dén. : 90 m) et le Chalan de Emiterio (dév. : 1366 m, dén. : 109 m) sont les principales cavités explorées.

Entrée de la Cueva del Frio, La Jalca, Chachapoyas, Amazonas, Pérou (26/8/2016).

– le massif de La Jalca (Chachapoyas, Amazonas) présentent diverses dépressions et pertes situées vers 3000 m d’altitude probablement drainées par une émergence unique (la source de Timbuj) située environ 1000 m plus bas dans la vallée de l’Utcubamba. La Cueva del Frio (dével. : 587 m, déniv. : 95 m) pourrait constituer une entrée possible au système souterrain, comme l’indique le courant d’air aspirant observé dans la cavité.

 

Toboggans du Tragadero de Bellavista, Nueva Cajamarca, Rioja, San Martin, Pérou (13/9/2016).

– le massif de l’Alto Mayo (Rioja, San Martin) est l’entité karstique la plus vaste du Pérou qui s’étend sur environ 40 km de longueur. On y trouve de puissantes résurgences, d’un débit de l’ordre de 15 à 20 m3/s, mais aussi une forêt dense sans voie d’accès. La plupart des parties hautes du massif reste hors d’atteinte. Toutefois, un gouffre a livré des prolongements, il s’agit du Tragadero de Bellavista (dév. : 1094 m, dén. : 306 m) dont l’exploration s’est arrêtée sur rien au sommet d’un puits. Par ailleurs, une cavité majeure a été topographiée, la cueva de la Piedra Brillante (dév. : 2329 m, dén. : 57 m), une rivière souterraine récemment explorée par les habitants de Perla de Daguas. Enfin, la Cueva de la Mano Negra de Chaurayacu a été reconnue sur plus d’un kilomètre (dév. : 1162 m, dén. : 81 m).

 

On aura avantage à consulter le site internet Cuevas y Tragaderos del Perú, qui rend compte de toutes les explorations spéléologiques au Pérou. http://cuevasdelperu.org/

En marge des explorations spéléologiques, il est à signaler la participation d’une dizaine de membres de l’expédition Nord Pérou 2016 au premier symposium international du karst à Tarapoto (San Martin) les 5 et 6 septembre 2016.

http://simposiodelcarstperu.blogspot.fr/

Une partie de l’équipe dans la Cueva de la Piedra Brillante, Nueva Cajamarca, Rioja, San Martin, Pérou (8/9/2016).

Enfin, il faut signaler la présence de deux spéléologues français (FFS) sur le site de la grotte de Palestina (Nueva Cajamarca, San Martin) où une formation de spéléologie a été dispensée à des stagiaires péruviens du 27 au 30 août 2016. La participation remarquée de pompiers et de guardaparques en charge de la protection des parcs et réserves du Pérou a permis d’établir de nombreux contacts avec les gestionnaires des principales zones karstiques du pays.

 

Plusieurs nationalités étaient représentées : péruvienne, française, brésilienne et italienne. Cette diversité des participants ne fait que confirmer le caractère international de l’expédition Nord Pérou 2016 organisée conjointement par le Espeleo Club Andino (ECA) de Lima et le Groupe Spéléologique de Bagnols Marcoule (GSBM) depuis plus de 10 ans déjà.

Participants :

Damien Vignoles, Jean-Yves Bigot, Naomi Mazzilli, Liz Hidalgo, Jean Loup Guyot, Constance Picque, Xavier Robert, James Apaéstegui, Jean-Denis Klein, Nathalie Klein, Tini Alvarado, Angela Ampuero, Jean-Sébastien Moquet, Luca Rava, Clémentine Junquas, Maria Elina Bichuette, Jonas Eduardo Gallão, Lilia Senna Horta, Ezio Rubbioli.

Jean-Denis Klein (Groupe Spéléologique de Bagnols Marcoule) et James Apaéstegui (Espeleo Club Andino de Lima).

Expédition Taurus Express 2016, Turquie.

Le projet d’expédition spéléologique dans les monts Taurus se confirme.

expe turquie 2016

Les explorations vont se concentrer sur les secteurs reconnus en 2007 lors de l’expédition de la Commission Jeunes FFS et l’expédition Suisse de 2006.

Les dates de l’expédition: du 20 aout au 4 septembre.

L’équipe compte 13 participants coté France et 5 participants coté Turquie (groupe OBRUK).

Les clubs français impliqués sont:

– Spéléo club EPIA (club organisateur)

– Association Spéléologique du Doubs Central

– Spéléo Club Vulcains

– Equipe des grottologues Mosans

– Groupe spéléologique du Cagire

– Spéléo Club de St Girons

Le projet bénéficie du soutien du CSR Midi-Pyrénées, des comités départementaux du Doubs et de la Haute Garonne, de la CREI.

Pour plus d’informations cliquer ici.

K16… et de 20 km !

25 spéléos et plongeurs spéléos dans un karst d’exception rapportent forcément des tas d’explorations…

DSC05167
Deux équipes les 15 premiers jours sur deux massifs différents, puis une seule équipe en dernière semaine. Les participants de K16.

Léquipe

20 km topographiés, le plus long réseau du Laos qui atteint plus de 45 km, des jonctions, une grosse dizaine de siphons plongés, des découvertes biospéléos et paléontologique, plus de 2000 heures sous terre, …

DSC05510
Nouvelle galerie dans Tham Kagnung. Crédit Etienne Fabre
DSC05596
Nouvelle galerie dans Tham Simali. Crédit Etienne Fabre

Les explorations avaient lieu sur le massif du Khammouane au sud du Laos. Pitons karstiques et massifs découpés par l’érosion offrent des paysages grandioses mais impliquent des déplacements difficiles. En voiture déjà, car tout y est compartimenté. À pied surtout, car les reliefs ne sont que tsynguis…

Paysage du Khammouane. Crédit Etienne Fabre.
Paysage du Khammouane. Crédit Etienne Fabre
Tsingys laotiens
Tsynguis laotiens

Sous terre, les paysages sont tout aussi beaux, souvent largement concrétionnés. Les perles des cavernes se dénombrent par milliers et servent de munitions aux frondes des laotiens…

DSCN1882
Concrétion étrange, très commune au Khammouane. Crédit Etienne Fabre

Les cavités explorées ont un profil subhorizontal souvent encombrées de chaos géants et ponctuées de montées et de descentes incessantes. Les explorations actuelles portent majoritairement sur des galeries qui doivent être atteintes en escalade, des réseaux perchés, ou sur les extrémités des anciennes explorations, les siphons terminaux. L’équipe mène aussi de rudes et longues prospections sur les tsynguis…

Techniquement l’exploration est donc plus aujourd’hui plus difficile qu’elle n’a pu l’être auparavant quand il s’agissait de parcourir les vastes galeries d’entrées situées près des villages.

Siphon de Tham [grotte] Jam. Crédit Stéphane Maifret.
Siphon de Tham [grotte] Jam. Crédit Stéphane Maifret
_DSC7719
Un peu de matériel… Crédit Denis Langlois

Autre dépaysement, les spéléos ont eu la chance de découvrir loin sous terre un squelette d’éléphant…

Découverte d'un squelette d'éléphant. Crédit Etienne Fabre
Découverte d’un squelette d’éléphant. Crédit Etienne Fabre

K16 sera suivie par K17, et espérons-le par K18… Car le Laos est une terre d’exception pour l’exploration spéléo du début du XXIe siècle.

En 2016, trois expéditions parrainées par la FFS ont lieu au Laos et dans les trois cas, ces explorations sont suivies depuis plusieurs années et donnent lieu à des rapports et à des publications.

 

Plus d’infos sur l’expé K16 : tous les posts du blog

Rapports d’expés et plus d’informations : Le site d’explo-Laos

_DSC7630
Laotiens construisant une maison dans un des villages qui logeait l’expédition. 30° au soleil… Crédit Denis Langlois
Crédit Denis Langlois
Crédit Denis Langlois
_DSC7708
Ban Nat, poljé de Ban Vieng. Crédit Denis Langlois.

Participants : Alexis Augustin, Mihai Baciu, Terry Bolger, Andreea Cohn, Etienne Fabre, Julien Fouquet, Charles Ghommidh, Marcel Guénot, Florence Guillot, Laurent Guizard, Richard Huttler, Denis Langlois, Bernard et Josiane Lips, Christian Locatelli, Jean-François Loyon, Stéphane Maifret, Tudor Marin, Laurent Mestre, Jean-Michel Ostermann, Isabelle Perpoli, Richard Quintilla.

 

 

K16 : Expédition spéléo et plongée spéléo au Laos

 

explos-laos site web

Dans 10 jours, l’équipe d’explo-Laos repart !

Crédit Philippe Crochet
Crédit Philippe Crochet

Suite des explorations sur le massif de Khamouanne, au sud du Laos : très beau karst

Crédit Eric Ardourel
Crédit Eric Ardourel

Plusieurs objectifs :

-Le massif de la Xé Bang Faï,

-le réseau de Houay-Saï / Khoun-Don qui totalise déjà plus de 40 km,

Expédition K15 - Laos Crédit Serge Caillault Houay-Saï / Khoun-Don
Expédition K15 – Laos Crédit Serge Caillault
Houay-Saï / Khoun-Don

-les cavités du polje de Ban Vieng, pertes du réseau de Houay-Saï / Khoun-Don et autres cavités en cours d’exploration.

Avec des spéléos français, roumains, américain et suisse : 7 plongeurs-spéléos et 15 spéléos

Alexis Augustin, Mihai Baciu, Terry Bolger, Andreea Cohn, Etienne Fabre, Julien Fouquet, Charles Ghommidh, Marcel Guénot, Florence Guillot, Laurent Guizard, Richard Huttler, Denis Langlois, Bernard et Josiane Lips, Christian Locatelli, Jean-François Loyon, Stéphane Maifret, Tudor Marin, Laurent Mestre, Jean-Michel Ostermann, Isabelle Perpoli, Richard Quintilla.

Crédit Denis Langlois
Crédit Denis Langlois

LES EXPES SUR LE WEB

Expédition Samar 2015, Philippines.

Expédition Philippines 2013

philippines 2013

http://avenclub83.over-blog.com/article-philippines-2013-1ere-partie-117137223.html

http://avenclub83.over-blog.com/article-philippines-2013-2eme-partie-120751110.html

Expédition Khammouane 2013, 2014, Laos.

laos 2013

http://www.explo-laos.com/Explo-Laos/Accueil.html

Expédition Aotearoa 2015, Nouvelle Zélande

http://www.expedition-canyon-speleo.com/category/nouvelle-zelande-2015/

 

 

Le Crac est arrivé !

CaptureLe Crac, c’est quoi ????

L’acronyme de « Compte-Rendu Annuel de la CREI »…

Décrit comme cela, c’est un peu sec et pas attirant. Pourtant, vous trouverez à l’intérieur, plein de comptes-rendus d’expéditions ou de formations !

N’hésitez pas à le télécharger et à le parcourir:

http://crei.ffspeleo.fr/Telechargement/CR-CREI-No23-2014.pdf

Fin de mission pour l’expédition Abanda 2015

www.abanda-expedition.org

Après 1 semaine de terrain intense, des étapes administratives longues à Libreville et Port-Gentil, tout le monde est rentré dans ses pénates.

01-pirogue-equipe[1]

Quatre ans après la dernière expédition dans les grottes à crocodiles d’Abanda, au Gabon, la mission est une grande réussite.

03-speleo-olivier-testa[1]

02-foret-falaise2[1]

04-grotte-chauve-souris[1]

05-stef-stalagmite[1]

Olivier Testa et Stéphanie Jagou, les spéléologues, ont pu effectuer des prospections en forêt, au-delà des sites déjà connus. Ils ont relevé de nombreuses nouvelles occurrences karstiques et cavités. Une nouvelle grotte, baptisée Grotte aux Minioptères, ouvre des perspectives de recherches nouvelles dans la région du fait de sa configuration propice aux remplissages sédimentaires et de ses spéléothèmes.

06-piege-a-poils-rongeur[1]

Dr Stephan Ntié (assisté d’Amour Guibingua, stagiaire), biologiste à l’Université des Sciences et Techniques de Masuku  www.ustm.ga, a initié une campagne de prélèvement de matériel biologique à l’aide de « pièges à poils », une toute première en Afrique centrale, pour étudier la faune de rongeurs à proximité des cavités. Ces pièges non invasifs ont un faible impact sur les animaux et ne les stressent pas. Les échantillons récoltés sont nombreux, tout comme les crottes de céphalophes, les antilopes de forêt. Ce matériel permettra un premier inventaire sur cette zone vierge, grâce aux études ADN qui vont être menées.

07-dissection-terrain1[1]

08-sondage-makaya[1]

 

Dr Makaya M’Voubou, géologue à l’Université des Sciences et Techniques de Masuku www.ustm.ga, a effectué des coupes sédimentaires sur l’ensemble des sites. Cette région du Gabon a été peu étudiée d’un point de vue paléoenvironnemental. Le dépôt sédimentaire, plus stable dans les grottes, joue comme un enregistreur des climats passés, et leur étude va permettre peut-être de comprendre comment s’est comporté le système karstique, et de déterminer la période au cours de laquelle les crocodiles se sont fait piégés.

 10-cave-crocodile[1]

L’annulation à moins de 48h du début de la mission, de Matthew Shirley, notre spécialiste crocodile (malencontreusement retenu en Côte d’Ivoire) a mis entre parenthèse le volet « capture et prélèvements sanguins » sur les reptiles. Cette expédition était la première réalisée en saison des pluies. Nous nous sommes fait rincer par des orages parfois dantesques, mais nous avons pu observer le fonctionnement du système karstique en saison humide. Toutes les grottes étaient ennoyées et une était inaccessible. Les crocodiles (oranges) étaient toujours là, beaucoup plus actifs qu’en saison sèche. Certains semblent même avoir « changé de cavité », entre des grottes non connectées par des passages exondés, ce qui confirme l’existence de tunnels noyés inexplorés qui relient les grottes entre elles et qui permettent à la population de perdurer.

Maintenant, les analyses commencent. Nous mettons au propre les relevés topographiques, nous analysons les échantillons prélevés, et l’extraction de l’ADN des crottes, des poils, des insectes est en cours. Les tri des photos et des nombreux rush est aussi en cours.

Expédition Abanda 2015,

Menée par l’association Hommes des Cavernes www.hommes-des-cavernes.org , en partenariat avec l’Université des Sciences et Techniques de Masuku

Sour le parrainage de la Fédération Française de Spéléologie et l’autorisation du Centre National de la Recherche Scientifique et Technique,

Avec le financement et le soutien logistique de la société Perenco Gabon, de l’association Hommes des Cavernes, de la Fondation Liambissi, de FTC Gabon, de Qiagen, de Petzl, de IEC Télécom.

09-relief-foret[1]

Avec

Olivier Testa (Chef de mission, Hommes des Cavernes),

Dr Stephan Ntié (USTM)

Dr Makaya M’voubou (USTM)

Stéphanie Jagou (Hommes des Cavernes)

Amour Guibingua (USTM)

Shirlin Ogoula (guide)

Axel Sébo (guide)

Hervé (pilote pirogue)

www.abanda-expedition.org

11-equipe-expedition-abanda[1]

Sortir de l’autre coté de la montage !

Expédition Totes Gebirge 2015 – Autriche (Coming soon !!)

Cette année l’aventure en Autriche continue avec une expédition prévue entre les 7 et 23 août 2015.

!cid_ii_14d7aea3fc328396

L’expédition regroupe cette année 11 membres de la FFS et 2 membres de la Société Autrichienne de spéléologie. L’objectif étant de continuer les explorations du Griesskar Höhle System qui affiche plus de 14km de réseau et compte aujourd’hui pas moins de 7 entrées.
Les explorations sont prévues par rotation des équipes au bivouac de -500 tous les 2 jours. En poursuivant la direction actuelle de développement de la cavité, il est possible que cette partie du réseau ressorte sur l’autre versant et jonctionne avec un autre gouffre découvert précédemment. En outre, les temps entre deux pointes seront consacrés à la prospection de surface – chose qui a à peine débuté sur le versant autrichien…

Le projet a obtenu le soutien des bourses expé 2015 http://www.bourses-expe.com/blog/category/bourses-expe-2015/

Le site de l’Expé : https://griesskarexplospeleo.wordpress.com